• Les différents types de confitures - Recette de confiture

    Les différents types de confitures

    Home/Les différents types de confitures
    Les différents types de confitures 2017-07-24T21:53:50+00:00

    A la fraise, mûre, rhubarbe, avec ou sans morceaux, peu sucrée, allégée… Vous l’aimez comment la confiture ?

    Des ingrédients aux méthodes de fabrication, décryptage de l’un des produits préférés des Français.

    Étiquetage des pots de confiture

    différents types confituresLe pot de confiture doit mentionner la teneur en fruits et en sucre ainsi que la nature des fruits.

    D’autres indications peuvent apparaître sur le pot de confiture comme :

    La confiture extra

    Légalement, cette mention « confiture extra » indique que la part de fruits utilisée pour une fabrication de 1 000 g de produit fini est supérieur à une confiture classique. La mention extra de la confiture vous garanti une teneur en fruit minimum de 450 g pour 1000g (45%), contre 350 g pour les confiture en général.

    La confiture artisanale

    Cette qualification de « confiture artisanale » n’est utilisable que par les artisans ou « Maître Artisans », détenteurs d’un savoir-faire professionnel. Critères légaux pour utiliser la mention confiture artisanale : exercer une activité de production, de transformation, sous forme sédentaire ou ambulante, et avoir une petite entreprise (moins de 10 salariés) au moment de sa création.

    La confiture traditionnelle, à l’ancienne

    La loi dit que pour la confiture traditionnelle, à l’ancienne est un « Produit fabriqué selon les usages anciens répertoriés. Sans additifs ». La cuisson au chaudron rentre dans ce cadre. Mais un contenant de ce type peut contenir jusqu’à plusieurs centaines de kilos de fruit ! Confiture à l’ancienne ne veut donc pas dire confiture artisanale ! #CQFD

    La confiture allégée

    Une confiture allégée comprend jusqu’à 30 % de sucre en moins qu’une confiture non allégée.

    Ce qui veut dire, plus de fruits ou l’ajout d’édulcorants, signalés.

    Les gélifiants et la confiture

    La pectine présente dans la peau et les pépins de certains fruits (pomme, coing…) gélifient confitures et gelées.

    Pour ceux qui en contiennent peu (fraise, rhubarbe…), il y a la version en poudre ou l’agar-agar, dérivé d’algues, qui permettent aussi d’utiliser moins de sucre, ou plus classique, la gélatine (en feuille, d’origine animale).

    Le sucre ou édulcorant en confiture

    Dans les confitures à la vente, les sucres et édulcorants autorisés sont :

    • le sirop de fructose,
    • le sucre roux de canne
    • le sucre de betterave
    • les sucres extraits de fruit (pour abaisser l’index glycémique).
    Be Sociable, Share!